Grands marins, bateaux de légende

Je regarde le départ du Vendée Globe.
Des bateaux plus sophistiqués les uns que les autres, un air de défilé de mode pour les équipements des marins, c’est presque une caravane publicitaire, un beau succès de foule. De belles images mais de toutes ces images, celle qui me restera sera celle de ces gaillards qu’on croit être des super-héros, super-costauds mais qui, sous le coup de l’émotion, ont du mal à retenir une larme. C’est beau.

Comme j’en suis à parler de grands gaillards, il y en un que je n’ai pas rencontré, mais dont je côtoyais le bateau sans le savoir. Il s’agit de l’Open 40 “Roaring Forty” de Michel Kleinjans qui est aussi basé à Roompot.
Jeudi dernier alors qu’Aukena allait sortir de l’eau pour passer l’hiver à terre, Roaring Forty attendait son tour juste à côté. J’ai eu l’occasion de le visiter : atmosphère course garantie. Espace spartiate, pas de fioritures, avec des cloisons intérieures fermées par des hublots intérieurs comme ceux que nous mettons sur le pont de nos bateaux, le but étant d’avoir des caissons en cas de voie d’eau. Une sensation de solidité incroyable se dégage de cette coque. Piet Smet, actuel propriétaire, m’a fait sentir le poids d’une dalle de plancher : une plume ! J’ai fait quelques recherches sur internet et plutôt que de longues descriptions, je met les liens vers les quelques vidéos trouvées sur ce bateau au palmarès impressionnant.

Ci-dessous Aukena déjà démâté en bonne compagnie auprès de Roaring Forty. Ils habitaient dans le même coin sans se connaître. Une lacune comblée à présent.

Aukena meets Roaring Forty
Aukena meets Roaring Forty

Premier essai de l’Hydrovane

Dimanche la météo prévoyait un temps idéal pour ce premier essai. Il était prévu un vent du sud 10-15 noeuds et finalement ce fut un nord 6 noeuds. Bref, la météo avait tout faux mais cela n’a pas perturbé l’Hydrovane qui a bien dirigé le bateau avec ces 6 nœuds. Très bien par petit temps donc, et pour moi c’était relax.

Hydrovane first trial from Christian Lempereur on Vimeo.

Content que cela fonctionne, c’était une grosse intervention mais nécessaire pour la navigation solitaire.

Hydrovane – Work In Progress

The brackets are in place, the shaft has to move a bit upwards but overall it looks good. Roompot Marina Yacht Service did a good job.  The hardest part is done. The other steps will be performed on the water.

DSCN1869 DSCN1872

Below the shaft has been moved upwards to leave 60 mm tube below the lower ‘H’ bracket. The minimum recommended is 50 mm so I’m safe. And the shaft is not in the water.

DSCN1895

I used a cam cleat block to hold the rudder in place so that it won’t fall off the shaft. That leaves both hands free to insert the pin. The cam cleat block provides the peace of mind that the rudder will not come off the shaft while I’m busy inserting the pin.

DSCN1886

And that’s the result, well almost, the remote control line still has to be fitted.

DSCN1889And an absolute must (also documented in the manual) re-tighten all bolts after first use! It is absolutely required!

 

 

Piwigo

J’ai trouvé sur Piwigo.org, un logiciel opensource pour galleries photos. Ici je l’essaie sur piwigo.com.
Il s’intègre très bien à WordPress via le pluggin PiwiMedia.

Un mot à propos de ce fier Trois-mâts de 109m de long, tout le monde aura reconnu MIR de l’Académie maritime de Saint-Pétersbourg. Je l’ai photographié ici au large d’Oostende.

SY Pitufa and Aukena

Browsing the web, I came across a photo of the island Aukena on the site http://www.pitufa.at
Sailors Birgit Hackl and Christian Feldbauer kindly allowed me to use their photo for my website.
I recommend their website to discover their adventures aboard their yacht SY Pitufa. You’ll find lots of pictures and they also give a lot of useful information and recommendations for sailors.

Thank you Birgit and Christian

Below the picture of the island Aukena which gave its name to my boat.

a_03_IMGP3417